Publié le 16/01/2020  Dans : Le quotidien des usines  0 Commentaire   Vu 245 fois

Equiper les professionnels du bâtiment avec de nouvelles compétences

Equiper les professionnels du bâtiment avec de nouvelles compétences

Avec son initiative BUILD UP Skills, l’UE vise à doter la prochaine génération d’employés du secteur de la construction - des travailleurs sur site aux architectes et contremaîtres - des compétences et connaissances nécessaires pour garantir que les projets de construction et de rénovation répondent aux exigences strictes en matière d’efficacité énergétique. Ce Results Pack de CORDIS mis à jour présente les projets financés par l’UE qui ont conçu et mis en œuvre des programmes impressionnants d’amélioration des compétences pour transformer cette ambition en une réalité viable dans toute l’Europe.

Le secteur du bâtiment offre un vaste potentiel inexploité pour des économies d’énergie rentables. Les normes de construction écoénergétiques (NZEB pour Nearly Zero-Energy Building) seront obligatoires en Europe dès 2020. L’aspect le plus complexe de la réduction de la consommation d’énergie dans le secteur du bâtiment réside dans l’augmentation du taux, de la qualité et de l’efficacité de la rénovation des bâtiments, car ce taux n’est actuellement que de 1,2 % par an.

Un obstacle significatif au développement des NZEB et des rénovations efficaces est le manque de compétences appropriées en matière de construction. Améliorer les compétences des professionnels du bâtiment de niveaux intermédiaire et supérieur, ainsi que les différents professionnels du commerce dans le domaine de la construction durable et écoénergétique, est donc d’une importance capitale.

Présentation de l’initiative BUILD UP Skills

Dans ce contexte, l’UE a lancé l’initiative BUILD UP Skills en 2011. Elle visait à accroître le nombre de professionnels du commerce qualifiés en développant des plateformes et des feuilles de route nationales de qualification, et en fournissant une formation dans le domaine de l’efficacité énergétique et de l’énergie renouvelable dans le secteur du bâtiment. La portée de l’initiative a été étendue à d’autres professionnels du bâtiment dans le cadre d’Horizon 2020, avec des projets développant des programmes de qualification et de formation dans plusieurs pays.

L’amélioration des compétences vers l’efficacité énergétique et l’énergie durable devrait être menée sur toute la chaîne de valeur du secteur du bâtiment (concepteurs, architectes, ingénieurs, gérants d’immeubles, techniciens, installateurs, ouvriers et apprentis).

Toutes ces professions doivent également être conscientes des défis nouveaux et à venir liés aux bâtiments écoénergétiques. Ceux‑ci comprennent de nouveaux matériaux et produits, l’intégration de sources d’énergie renouvelables, de nouveaux systèmes ou processus, comme la normalisation et la certification volontaire commune des bâtiments, et l’utilisation d’outils de modélisation de l’information du bâtiment (BIM).

L’amélioration ou la mise en place de programmes de formation et de qualification à grande échelle dans ces domaines va de pair avec des initiatives qui augmentent la demande de professionnels du bâtiment qualifiés, créent de nouvelles opportunités d’emploi et renforcent la compétitivité économique de l’Europe.

Un Results Pack mis à jour et élargi

Ce Results Pack se concentre sur onze projets financés par l’UE et basés en Europe qui ont fait progresser l’initiative BUILD UP Skills. Le projet BUStoB a œuvré aux Pays-Bas pour fournir aux employés du secteur du bâtiment la formation nécessaire pour relever les défis posés par les nouvelles réglementations en efficacité énergétique. Le projet Train-to-NZEB a établi des installations d’efficacité énergétique de classe mondiale et des programmes d’enseignement innovants dans cinq pays d’Europe centrale et orientale. Ce travail se poursuit dans le cadre du projet Fit-to-nZEB qui a étendu le réseau de centres de formation à la Croatie, à la Grèce et à l’Italie, où l’accent est mis sur la rénovation écoénergétique des bâtiments. Dans le même temps, le projet ingREeS, basé en Autriche, en République tchèque et en Slovaquie, a répondu aux besoins en compétences et en connaissances des professionnels du bâtiment des niveaux intermédiaire et supérieur.

Les projets PROF/TRAC et MEnS ont pour leur part œuvré de concert pour fournir des programmes de formation de formateurs agréés, des matériaux de formation et une plateforme centralisée pour permettre le développement des compétences dont les professionnels ont besoin pour créer et exploiter des bâtiments plus économes en énergie.

Parmi les six nouveaux projets ajoutés à cette édition mise à jour du Results Pack, plusieurs d’entre eux, comme les projets BIMplement, BIMcert, BIMEET et Net‑UBIEP, ont formé des professionnels du bâtiment sur la manière d’utiliser et de mettre en œuvre la modélisation de l’information du bâtiment (BIM).

Enfin, le projet CEN‑CE dernièrement présenté a développé un programme de qualification et de formation destiné aux professionnels du chauffage et de la climatisation pour garantir la conformité de leur travail avec les nouvelles normes CEN sur la performance énergétique des bâtiments publiées en 2017.

>> Source: commission européenne

Commentaires (0)

Aucun commentaire pour cet article

Envoyer un commentaire

Rafraîchir l'image

Envoyer