Publié le 14/01/2020  Dans : Actualités technologiques  0 Commentaire   Vu 34 fois

Un projet pionnier intègre des fonctionnalités de streaming dans les émissions de radio

Un projet pionnier intègre des fonctionnalités de streaming dans les émissions de radio

La radio reste un média populaire en Europe, de nombreux auditeurs l’écoutant plusieurs heures chaque jour. Il existe toutefois une nette fracture générationnelle dans la démographie des auditeurs. Bien que la durée d’écoute reste élevée chez les auditeurs de 40 ans et plus, elle est en baisse chez les plus jeunes.

Cette tendance peut être largement attribuée à la concurrence croissante des nouveaux services, dont les plus notables sont les plateformes de streaming. De nombreux jeunes préfèrent les fonctionnalités personnalisées et interactives de streaming qui, pour l’instant, ne sont tout simplement pas possibles dans une émission de radio diffusée en direct.

«Les auditeurs d’aujourd’hui recherchent de nouvelles expériences radio, et l’objectif de HRadio est de faire entrer ce média dans le XXIe siècle», explique Simon Delaere, chercheur principal en médias, innovation et technologie à la Vrije Universiteit de Bruxelles et à l’imec.

HRadio (Hybrid Radio everywhere for everyone) est un projet financé par l’UE qui vise à exploiter tout le potentiel de la technologie hybride pour la radio. Ce faisant, il vise à intégrer une distribution de diffusion rentable avec de nouvelles fonctionnalités en ligne, non seulement pour les applications mobiles, mais également sur les portails, les radios connectées et dans la voiture.

Intégration, harmonisation, engagement

Au cœur de HRadio se trouve l’utilisation de la convergence technologique à plusieurs niveaux (c’est-à-dire la radio hybride) pour faciliter de nouveaux services radio. «L’objectif consiste à élaborer de nouveaux services radio attractifs, possibles grâce à des technologies comme l’infrastructure et les bibliothèques de développement», explique Simon Delaere. «Cela permettra aux radiodiffuseurs de fournir des services radio linéaires, indépendants de l’heure et du lieu et associés à des contenus personnalisés à la demande, au moment et à l’endroit où l’auditeur le souhaite.»

Pour ce faire, les chercheurs développent des fonctionnalités et des prototypes hybrides concernant trois domaines clés: l’intégration, l’harmonisation et l’engagement des utilisateurs. Pour commencer, les chercheurs ont créé 47 cas d’utilisation pour intégrer des fonctionnalités de streaming à la radio diffusée en direct. Il s’agit par exemple d’options interactives telles que des propositions de chansons et d’artistes, de la possibilité d’arrêter/démarrer une diffusion sans rater le moindre passage ou d’une fonction qui transfère l’écoute depuis une application mobile vers un autoradio sans interruption. Un cas d’utilisation permet même aux utilisateurs de remplacer automatiquement une musique par un titre provenant de leur liste de lecture Spotify chaque fois que la radio diffuse une chanson qu’ils n’aiment pas!

Une radio à l’épreuve du futur

Les chercheurs se concentrent maintenant sur l’élaboration et le test de prototypes intégrant plusieurs de ces fonctionnalités. Par exemple, l’application HRadio utilise ce que l’industrie appelle la diffusion audio numérique (DAB) sur IP pour diffuser une radio enrichie de métadonnées via Internet. Un des atouts du prototype est sa fonction de décalage temporel qui permet à un utilisateur de lire, sauter ou mettre en pause une émission de radio. L’application comprend également une fonction sociale qui permet aux utilisateurs de partager des mises à jour et de communiquer directement avec la station de radio. D’autres prototypes incluent l’affichage sur Internet HRadio et l’application de voiture HRadio.

«Chacun de ces prototypes complète le caractère unique de la radio en direct en tirant parti des différents avantages du streaming», explique Simon Delaere. «Cela se traduira non seulement par une nouvelle génération d’auditeurs, mais également par la pérennisation de ce média si important.»

Le projet a récemment été prolongé jusqu’en avril 2020 pour finaliser un test à grande échelle avec des prototypes matures. L’équipe travaille également activement avec les diffuseurs belges et allemands pour mettre en œuvre certaines des caractéristiques initiales du projet dans leurs émissions en direct – des stations de radio devraient bientôt suivre à travers l’Europe.


>> Pour aller plus loinn :  https://www.hradio.eu/

>> Source : Hybrid Radio everywhere for everyone - Résultats de la recherche de l’UE

Commentaires (0)

Aucun commentaire pour cet article

Envoyer un commentaire

Rafraîchir l'image

Envoyer