Publié le 04/12/2019  Dans : Le quotidien des usines  0 Commentaire   Vu 614 fois

6 étudiants récompensés aux Trophées Performance 2019 de Veolia

6 étudiants récompensés aux Trophées Performance 2019 de Veolia

La sélection et le jury : sur 130 candidats inscrits, 50 ont été sélectionnés provenant de 46 écoles ; 19 d’entre eux ont été retenus pour l'étape des soutenances, dont 14 étudiant en France, et 5 en Belgique, au Burkina Faso, en Italie, au Portugal et au Togo. 

3 jurys de professionnels ont évalué les 19 soutenances selon 4 critères : le réalisme et la faisabilité des solutions proposées ; le caractère innovant de l'approche présentée par le candidat ; la qualité de la présentation et du document remis, la réflexion et la logique du raisonnement ; le lien avec les métiers de Veolia. 

 

Les 6 lauréats ont été primés dans 3 catégories : “Performance", “Industries”, "Villes” :

 

• Ricardo MALABARBA, de l’Institut polytechnique de Milan (Politecnico di Milano) - mention Performance / Interne (collaborateur de Siram, une filiale de Veolia)

Sujet : Contrôle prédictif et optimisation des installations de trigénération complexes.

Un logiciel en open source, basé sur l’apprentissage profond, permet d’économiser 25% d’énergie primaire. Il utilise des réseaux de neurones artificiels et les données historiques de l’installation de trigénération, qui produit 3 énergies simultanément : chaleur, électricité et froid. Un pilote validera ce dispositif sur la centrale électrique d’un complexe hospitalier dans le nord-est de l’Italie.

 

• Manuel CHATAIN, de l’ISARA-Lyon, France - mention Performance / Externe

Sujet : Démarche RSE (Responsabilité sociétale de l’entreprise) et gouvernance collaborative dans une “entreprise libérée”.  

La PME agroalimentaire ardéchoise Terre adélice a impliqué ses collaborateurs dans la mise en place d’une démarche RSE. Elle concerne : la gouvernance, les relations et les conditions de travail, l’environnement, l’information des clients, l’engagement dans la vie locale, la prise en compte des parties prenantes et l’intelligence collective. Résultat : l’entreprise a été labellisée Bioentreprisedurable

 

• Mélina NICOLAS, de Mines ParisTech – PSL Université Paris, France - Mention Industries / Interne (collaboratrice du département Recherche et Innovation de Veolia)

Sujet : Audit de transformation digitale de l’énergie industrielle. 

Pour améliorer la performance énergétique de sites industriels, des modèles d’audit Energy Conservation Measure (ECM) intégrés à une plate-forme Modelica, réalisent des audits énergétiques fiables, pour réduire les consommations d’eau, d’électricité et de gaz de process industriels. Appliqué à une chaudière biomasse, cet outil réalise un audit fiable pour améliorer sa performance énergétique.

 

• Jules RYCKEBOER, de l’ESTP Paris, France - Mention Industries / Externe 

Sujet : Projet Viliaprint® du Groupe Action Logement à Reims

Ce projet requalifie un espace urbain de Reims par la réalisation de cinq logements construits en impression béton 3D : une tête d'impression XtreeE et un bras ABB réalisent les prototypes ; les étapes de coffrages sont éliminées. Ce projet collaboratif s’inscrit dans une logique d'économie circulaire. 

 

• Marianne del Valle SUAREZ HERMIDAS, de la Nouvelle université de Lisbonne (Universidade Nova de Lisboa), Portugal, qui a mené son projet en collaboration avec l’Université de Montpellier (France) et University of Chemistry and Technology de Prague (République tchèque) -  mention Villes / Interne (collaboratrice à la direction technique et performance).                                      

Sujet : Traiter des eaux de surface très colorées par ultrafiltration (UF) et nanofiltration (NF) dans un contexte du changement climatique. 

Avec les stations d'épuration conventionnelles, lorsque 50% des eaux brutes provient des eaux de surface, l’élimination de la couleur nécessite plus de coagulant, ce qui double la quantité de boues d’épuration. Une récupération par nanofiltration à 95%, associée à une ultrafiltration à 87%, permet d'éliminer la couleur tout en réduisant les boues..

 

• Mohamed BAHLALI, de Mines ParisTech, France – mention Villes / Externe                                                                             

Sujet : Modélisation de la dispersion atmosphérique de polluants en milieu urbain.

Pour lutter contre les pics de pollution de plus en plus fréquents, les villes peuvent suivre la qualité de l’air en temps réel grâce à la modélisation de la dispersion des polluants dans l’atmosphère. 

Un modèle, utilisant les méthodes numériques de Runge-Kutta-Legend, a été développé pour le quartier d’affaires de Milan (Italie), sur un volume de 81 ha et 500 m d'altitude. 


 

Le président du jury Industries témoigne

Philippe Buchert, Sales Director chez la filiale Veolia Industries Global Solutions & Maintenance environnementale Industrie Bâtiment, explique : 

 

« Les étudiants démontrent leur motivation et leur ouverture d'esprit par leur engagement dans ce concours. La qualité et la diversité de leurs travaux m’ont beaucoup appris techniquement. Et sachant que chez Veolia, les femmes et les hommes constituent l’actif principal du Groupe, notre exposition auprès des écoles est cruciale pour attirer les talents de demain. Dans tous les cas, c'est une formidable occasion pour ces futurs diplômés de mieux comprendre l’étendue des opportunités qui s’ouvrent à eux dans le Groupe. » 

 

Les 6 lauréats gagnent un voyage à Hong Kong ainsi qu’une bourse. Ils pourront y découvrir les équipes et les installations du Groupe. 4000 € sont versés à leur école. En lien avec Pur Projet, les émissions de CO2 des billets d'avion des lauréats sont compensées via un programme de reforestation au Pérou par les producteurs de la coopérative Oro Verde qui plantent des arbres dans les parcelles de café.

Commentaires (0)

Aucun commentaire pour cet article

Envoyer un commentaire

Rafraîchir l'image

Envoyer