Publié le 02/07/2019  Dans : Actualités technologiques  Vu 154 fois

Une nouvelle technologie capable de produire une neige à des températures supérieures à 0 °C

Une nouvelle technologie capable de produire une neige à des températures supérieures à 0 °C

L’un des effets du changement climatique se traduit par le réchauffement des hivers et la diminution des chutes de neige, deux phénomènes qui représentent une menace importante pour le secteur européen du ski, qui se chiffre en milliards d’euros. Bien que de nombreuses stations de ski disposent de canons à neige permettant de prolonger la saison de ski, ces derniers ne sont utilisables que lorsque les températures sont négatives.

Pour aider le secteur du ski à se prémunir contre le changement climatique, le projet SnowRESolution, financé par l’UE, est en train de développer une technologie capable de produire une neige de haute qualité à des températures supérieures à 0 °C, quelles que soient les conditions météorologiques et sans aucun additif chimique.

«Le tourisme hivernal, qui génère des revenus annuels supérieurs à 70 milliards d’euros, dépend entièrement de la présence de neige au sol», déclare Francesco Besana, coordinateur du projet. «Notre projet a pour ambition d’atténuer ce risque en mettant au point un système d’enneigement fiable, entièrement automatisé et contrôlé à distance, qui assure une production de neige continue tout en étant alimenté par des sources d’énergie renouvelables.»

Une solution innovante

La technologie propriétaire du projet utilise un cycle de réfrigération à entraînement thermique qui tire profit des caractéristiques du point triple de l’eau. Dans ces conditions, à 0 °C et presque sous vide (6 mbars), les trois phases de l’eau – glace, liquide et vapeur – sont en équilibre et de petits cristaux de glace commencent à se former. L’énergie thermique utilisée par le compresseur à jet de vapeur du système provient de sources d’énergie renouvelable (SER) telles que des capteurs solaires ou une chaudière à vapeur à biomasse. «L’eau est le seul fluide de travail dans l’ensemble du système, ce qui garantit un approvisionnement en neige respectueux de l’environnement», indique M. Besana. «Dans le monde, personne n’a jamais proposé une telle solution pour produire de la neige.»

En développant cette technologie, les chercheurs du projet ont dû surmonter plusieurs défis inattendus. Ils ont par exemple découvert qu’une fois que la température atteignait -5 °C, la machine du projet, Snow4Ever, ne redémarrerait pas automatiquement. «Cela nous a forcés à concevoir un système antigel pour empêcher les machines de geler lorsqu’elles étaient à l’arrêt, même pour de courtes périodes», explique M. Besana. «Nous avons également ajouté une fonctionnalité qui redémarre automatiquement la machine dès que la température atteint -3 °C.»

La neige produite par les machines Snow4Ever a une densité inférieure à 500 kg/m3 et ses cristaux présentent une granulométrie inférieure à 0,5 mm. Lorsque les machines fonctionnent avec l’énergie thermique issue des SER, la consommation d’énergie est de 10 kWh/m3 de neige (contre 30 kWh/m3 quand elles fonctionnent à l’électricité). Une machine Snow4Ever standard peut produire environ 48 m3 de neige par heure.

«Globalement, nos programmes pilotes ont atteint un équilibre exceptionnel entre qualité de neige, consommation d’énergie et cadence de production quotidienne», souligne M. Besana. «Mais, plus important encore, nous avons réussi à démontrer qu’il était faisable de produire de la neige à partir d’énergies renouvelables sans le moindre produit chimique et à des températures supérieures à 0 °C.»

Des contrats signés avec les premiers clients

Bien qu’il reste encore du chemin à parcourir pour devenir le fournisseur officiel de neige de compétitions de ski prestigieuses comme la Marcialonga, le projet a abouti à la production de cinq machines Snow4Ever de trois tailles différentes. Et après avoir réalisé des essais pilotes dans le monde entier, SnowRESolution a déjà décroché ses premiers clients. «Nos machines sont actuellement en phase de pré-série et elles sont disponibles à la vente», déclare M. Besana. «Mais il reste encore beaucoup à faire et nous continuons à mettre au point des solutions qui améliorent l’efficacité et la durabilité des machines Snow4Ever tout en réduisant les coûts.»

>> Pour aller plus loin (en anglais): http://www.nevexn.com/