Publié le 27/06/2019  Dans : Actualités technologiques  Vu 122 fois

Les technologies d’impression 3D pour les PME

Les technologies d’impression 3D pour les PME

Bien qu’il s’agisse d’une technologie relativement récente, la fabrication additive (FA) a connu une rapide évolution au cours de ces dernières années. Grâce aux progrès réalisés dans ce domaine, les pièces imprimées en 3D ont déjà commencé leur transition de la phase R&D vers la phase de production, trouvant des applications dans les secteurs de l’aéronautique, du transport, de la médecine et de l’énergie. Alors que les plus grands fabricants bénéficient de plus en plus de la FA, les PME se font distancer. Répondant à ce défi, le projet AMable, financé par l’UE, aide les PME à développer des idées à toutes les étapes du processus en vue d’un produit final. Le projet a également créé un cadre numérique pour permettre l’accès aux connaissances européennes sur la FA.

AMable a récemment organisé un nouvel appel à propositions pour générer des idées innovantes qui stimulent la création de produits fonctionnels utilisant les technologies FA. Le premier appel ouvert a été lancé en 2018. Outre le soutien financier, le projet offrira aux PME des opportunités de collaboration, de formation et d’expérimentation. Selon un guide à l’intention des candidats publié sur le site web du projet, AMable financera les entreprises qui utilisent l’impression 3D à des fins expérimentales, notamment des études de faisabilité à court terme et des expériences sur les bonnes pratiques où les coûts oscillent entre 5 000 et 60 000 euros. Comme indiqué dans ce guide, le projet offre également des services liés à la FA via son «domaine de services» pour soutenir les équipes de recherche afin qu’elles puissent atteindre un niveau où leur idée de produit aura une conception pouvant être fabriquée de manière additive. Des équipes sélectionnées, qui comprendront des utilisateurs et des fournisseurs industriels, seront soutenues par les services d’AMable et par le cadre numérique de chaîne de données, qui est axé sur des technologies issues de l’Industrial Data Space et de la chaîne de blocs.

Des cas d’utilisation

Grâce à son premier appel ouvert, AMable a contribué à plusieurs cas, y compris la conception et la fabrication d’une innovante fourche de moto, le développement d’un élément de suspension, le développement et la production d’un bloc hydraulique optimisé et le développement d’une cartouche de disques en vinyle. La FA fait référence à un groupe de processus de fabrication dans lesquels les pièces 3D sont construites en ajoutant des couches de matériaux sur des surfaces planes, linéaires ou ponctuelles. Cette technologie est utilisée pour créer des produits commerciaux finaux destinés à l’aéronautique, à la restauration dentale, à l’implantation médicale et à l’automobile.

L’impression 3D est l’un des domaines prioritaires en matière de technologie de l’UE. Un rapport publié par le Parlement européen affirme que l’impression 3D pourrait s’avérer bénéfique pour les entreprises, leur offrant différents avantages, dont la diminution de la charge sur les chaînes logistiques, l’atténuation de l’impact environnemental et la réduction des opérations de transport et de stockage, ainsi que des coûts liés à l’assurance des marchandises.

Le projet en cours AMable (AdditiveManufacturABLE) a été mis en place pour accélérer l’adoption des technologies FA en surmontant les obstacles liés au manque de ressources humaines qualifiées et d’accès au savoir-faire, aux équipements, aux infrastructures et aux marchés. La gamme de services de soutien à la FA est fournie par le biais d’un marché numérique, en libre accès et axé sur une interface de programmation d’applications.

Pour plus d’informations, veuillez consulter: http://www.amable.eu/