Publié le 12/06/2019  Dans : Actualités technologiques  0 Commentaire   Vu 268 fois

Des façades en verre innovantes sont capables de modifier un bâtiment

Des façades en verre innovantes sont capables de modifier un bâtiment

La société moderne est en quête permanente d’innovations techniques et organisationnelles qui permettraient de réduire la consommation d’énergie. Pour y parvenir, une des solutions consiste à modifier la consommation énergétique des édifices peu efficaces: dans l’UE, les bâtiments sont responsables d’environ 40 % de la consommation d’énergie et de 36 % des émissions de CO2.

Les émissions de carbone des immeubles sont le plus souvent associées à une forte demande en chauffage au cours de l’hiver. Avec son système de façade innovant, Q-Air s’est donné pour objectif de résoudre ce problème. Le mur-rideau de Q-Air, unique au monde, est un produit de nouvelle génération destiné aux bâtiments qui donnera vraisemblablement le ton pour les techniques de construction des édifices en verre durables, aujourd’hui et à l’avenir. Il inclut un noyau isolant multichambre novateur qui permet d’augmenter l’efficacité énergétique. Ce système maximise la pénétration de la lumière du jour et offre un confort de vie, ou de travail, inégalé, avec une vue de jour comme de nuit sur l’environnement extérieur et un recours minimum à des pare-soleils extérieurs.

Les strates du succès

Conçu sur la base d’études scientifiques, le système Q-Air intègre jusqu’à six strates de verre qui créent un noyau isolant novateur. Le dispositif préfabriqué s’agglomère pour former un système de mur efficace d’un point de vue énergétique qui évite d’installer des pare-soleils sur les édifices. Ce système est rapide, simple à installer et ne nécessite pas de beaucoup de maintenance une fois opérationnel. Sa conception innovante fait que les façades Q-Air peuvent être aisément adaptées à l’architecture et aux exigences de chaque bâtiment en matière de construction, ce qui pourrait permettre son adoption à grande échelle, dans l’UE comme dans le monde.

Le verre totalement transparent ne nécessite pas de pare-soleil pour bloquer les rayons du soleil, ce qui permet de maximiser la lumière du jour tout en laissant chacun libre de profiter de la vue toute la journée. Il maintient également une température intérieure constante et élimine donc autant les courants d’air froids émanant des fenêtres en hiver que l’excès de chaleur généré par les vitres en été. Enfin, son isolation phonique permet à chacun de travailler dans le calme.

«Q-Air est conçu pour apporter un confort thermique, visuel et acoustique exceptionnel, ce qui contribue à améliorer la santé et le bien-être des occupants du bâtiment», explique le Dr Boštjan Černe, responsable développement de produits chez Trimo et coordinateur du projet Q-Air.

D’importants nouveaux résultats ont été obtenus au cours du projet, comme le perfectionnement des profils structurels en aluminium et en acier novateurs présentant une capacité de charge supérieure et une transmission thermique inférieure, et le système d’étanchéité uniforme dans tous les profils structurels.

Un exemple à suivre

Le projet contribue à faire évoluer l’industrie vers des bâtiments totalement durables avec une consommation énergétique proche de zéro (nZEB). «Comparé à des solutions de façade en verre à la pointe de la technologie, les besoins en chauffage sont dix fois inférieurs et ceux en refroidissement trois fois moindres», note le Dr Černe.

Les résultats des recherches et les calculs effectués par l’équipe ont montré que le système Q-Air serait en mesure de réduire substantiellement les besoins énergétiques à des fins de chauffage, y compris dans les pays du nord, et pourrait même permettre de ne pas chauffer dans d’autres pays. La demande en chauffage se trouverait donc proche de zéro dans la mesure où le système fournirait suffisamment de chaleur uniquement à partir de la lumière visible.

«L’arrivée d’une véritable invention innovante est un événement rare dans le secteur de la construction, et celle à la pointe de la technologie de Q-Air devrait vraiment changer la donne et se poser en référence pour l’établissement des normes d’efficacité énergétique», souligne le Dr Černe. «Nous sommes très fiers de cette vaste collaboration internationale mise en place entre les partenaires du consortium venus de Slovénie, d’Allemagne, d’Italie et de Suède», ajoute-t-il.

>> Pour aller plus loin (en anglais): https://www.trimo-group.com

>> Source : commission européenne - Résultats de la recherche de l’UE

Commentaires (0)

Aucun commentaire pour cet article

Envoyer un commentaire

Rafraîchir l'image

Envoyer