Publié le 03/06/2019  Dans : L'actualité du secteur des énergies  Vu 210 fois

Les agrégateurs d’énergie renouvelable jouent le rôle de facilitateurs entre l’offre et la demande

Les agrégateurs d’énergie renouvelable jouent le rôle de facilitateurs entre l’offre et la demande

La libéralisation du marché de l’électricité a augmenté la compétitivité et la rentabilité de la production d’énergie dans plusieurs pays d’Europe, faisant ainsi baisser le prix de l’électricité. Les agrégateurs d’énergie renouvelable jouent le rôle de facilitateurs entre l’offre et la demande sur le marché de l’électricité en amenant la production et la consommation en petites quantités sur le marché du gros, marché qui n’est habituellement accessible qu’aux très gros producteurs et consommateurs. Ils y parviennent en agrégeant de petites unités de génération et de production et en développant des services énergétiques à des fins industrielles, commerciales ou domestiques. L’agrégation de plusieurs sources d’énergie distribuées contribue à renforcer la concurrence dans le secteur des énergies renouvelables.

Des modèles d’affaires propres aux énergies renouvelables

Le projet BestRES, financé par l’UE, a analysé les obstacles actuels du marché et a suggéré différentes solutions pour améliorer le rôle des agrégateurs d’énergie renouvelable à l’avenir. Le projet implique 11 organisations partenaires actives dans neuf pays d’Europe. Mme Silvia Caneva, coordinatrice du projet, explique: «Nous souhaitions diffuser des bonnes pratiques déjà testées dans plusieurs pays d’Europe pour accélérer l’intégration des énergies renouvelables sur le marché.»

À ces fins, les partenaires ont identifié, analysé et optimisé 13 modèles d’affaires pionniers, dont huit ont été mis à exécution dans des conditions de vie réelle en Autriche, Belgique, Allemagne, Italie, ainsi qu’au Portugal et au Royaume-Uni. Ces modèles permettent aux agrégateurs d’énergie de participer de manière fructueuse au marché en combinant dans un produit commercialement viable la fourniture d’énergie renouvelable, le stockage de l’énergie, une demande flexible et des technologies TIC. Parallèlement, le projet a identifié les avantages techniques, commerciaux, environnementaux et sociaux de ces modèles ainsi que les barrières légales et réglementaires qui freinent le succès de leur mise en œuvre.

Le modèle britannique a modifié les comportements en matière de consommation d’électricité à des fins domestiques grâce à un dispositif connecté intelligent installé dans les foyers et connecté à une application mobile qui affiche la consommation énergétique et le coût de chaque appareil. Son usage a permis une économie de 2 % sur les factures énergétiques, et le modèle a également démontré l’engagement potentiel et l’interaction directe des clients via l’application mobile.

En Autriche, BestRES s’est penché sur le potentiel énergétique de centrales photovoltaïques utilisées pour des bâtiments résidentiels collectifs et la manière d’en optimiser l’exploitation. Les centrales photovoltaïques présentaient une valeur économique supérieure et offraient la possibilité d’échanger de l’énergie solaire entre appartements, ce qui réduisait d’autant les coûts d’approvisionnement en énergie et les charges.

En Belgique, la commercialisation de sources d’électricité dépendant du climat, comme l’énergie solaire photovoltaïque ou éolienne, sur les différents marchés de l’électricité a connu un franc succès. Les sources d’énergie renouvelable se sont révélées être des solutions alternatives compétitives présentant à terme des capacités d’expansion significatives. La précision des prévisions de vent ou solaires s’est également améliorée, ce qui a augmenté la confiance des clients.

Un avenir prometteur pour les énergies renouvelables

«Le message principal que nous aimerions transmettre est que l’agrégation d’énergie renouvelable offre de nouvelles opportunités aux consommateurs européens qui se préoccupent activement des enjeux liés à l’électricité», souligne Mme Caneva. BestRES est parvenu à sensibiliser le public sur les questions énergétiques en mettant en place des modèles de tarifs spéciaux et en promouvant la mise en œuvre de centrales électriques virtuelles à partir d’unités 100 % énergie renouvelable.

Les agrégateurs font entrer les sources d’énergie renouvelable dans une nouvelle ère, ils ouvrent des voies royales pour de nouveaux marchés et services liés à l’énergie renouvelable décentralisée. Il est important de noter que la flexibilité sera essentielle pour garantir l’adaptation du système énergétique à la production électrique décentralisée et la régionalisation du secteur de l’électricité.

Mettant à profit l’expérience acquise au cours du projet, les partenaires de BestRES ont rédigé un ensemble de recommandations destinées à supporter les futures stratégies et à faciliter la transition vers des sources d’énergie plus vertes. Mme Caneva insiste également sur l’importance de «la législation européenne actuelle et future sur une mise en œuvre intégrée de l’agrégation d’énergie renouvelable dans toute l’Europe». Il ne fait aucun doute que nous devons continuer à encourager les investissements dans le secteur des énergies renouvelables en tant qu’approche plus respectueuse de l’environnement.

>> Pour aller plus loin : http://bestres.eu/

>> Source : Best practices and implementation of innovative business models for Renewable Energy aggregatorS - Commission européenne 05-2019


Publiez vos communiqués sur achats-industriels.com, cliquez ici