Publié le 11/05/2020  Dans : CORONAVIRUS  0 Commentaire   Vu 44 fois

La Commission distribue un premier lot de 1,5 million de masques sur les 10 millions achetés

Dans les prochains jours, un total de 1,5 million de masques médicaux sera distribué à 17 États membres et au Royaume-Uni afin de protéger les professionnels de la santé contre le coronavirus. Cette dernière livraison de masques de l'UE s'inscrit dans le cadre d'un nouvel achat de 10 millions de masques financé par la Commission au moyen de l'instrument d'aide d'urgence, visant à aider directement les États membres à réduire les conséquences immédiates de la pandémie et à anticiper les besoins liés à la sortie et à la relance.

Stella Kyriakides, commissaire à la santé et à la sécurité alimentaire, s'est exprimée en ces termes: «Nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour aider les États membres à fournir des équipements de protection aux professionnels de la santé qui sont en première ligne. Ils sont les héros modernes du quotidien en Europe. Cette initiative témoigne parfaitement de la solidarité de l'UE pour répondre aux besoins des systèmes de santé européens et un montant de 3 milliards d'euros a été mobilisé sur le budget de l'UE afin de soutenir directement les efforts nationaux. Nous demeurons fermes dans notre engagement: ensemble, nous pouvons remporter ce combat.»

Les masques seront distribués aux États membres et aux régions qui en ont besoin par envois hebdomadaires de 1,5 million de masques au cours des six prochaines semaines.

Ces livraisons s'ajoutent aux centaines de milliers de masques déjà distribués par l'intermédiaire de la réserve d'équipements médicaux rescEU ces dernières semaines, ainsi qu'à l'aide mobilisée au moyen du mécanisme de protection civile de l'UE.

Il y a seulement quelques semaines, le 24 avril, la Commission a décidé de mobiliser, au titre de l'instrument d'aide d'urgence, 320 millions d'euros destinés à des actions d'aide d'urgence, dont 100 millions d'euros pour des produits essentiels liés à la santé qui seront achetés dans les prochains mois.

Contexte

La Commission mobilise 3 milliards d'euros sur le budget de l'UE pour soutenir directement les systèmes de santé des États membres; sur ce montant, 2,7 milliards d'euros seront acheminés par l'intermédiaire de l'instrument d'aide d'urgence et 300 millions d'euros via la réserve d'équipements médicaux rescEU. D'autres contributions sont possibles, y compris des États membres.

L'instrument d'aide d'urgence permet d'appuyer directement les efforts des États membres de l'UE visant à lutter contre la pandémie en instaurant des mesures qui peuvent avoir une meilleure efficacité si elles sont prises au niveau de l'UE. Il ne remplace pas les instruments existants (passation conjointe de marchés, rescEU, etc.) mais vient les compléter.

Il permettra à la Commission de soutenir un large éventail d'initiatives, y compris:

  • acheter des équipements médicaux tels que des respirateurs et des masques,
  • coordonner et soutenir financièrement le transport des patients vers les États membres disposant de capacités hospitalières,
  • contribuer à augmenter le déploiement et le dépistage à travers l'Union européenne,
  • soutenir le déploiement de vaccins, dont certains pourraient résulter d'un soutien important dans le cadre d'autres initiatives de l'UE.

Grâce à cet outil, l'UE peut mener des actions ciblées afin de prévenir et de réduire les conséquences graves immédiates dans un ou plusieurs États membres et de soutenir de manière coordonnée les besoins liés à la sortie de la crise du coronavirus et à la relance à moyen et long terme.

La Commission apportera ainsi une réponse européenne globale tout au long de la crise du coronavirus.

Pour mettre en œuvre cette initiative, la Commission continue de travailler en étroite collaboration avec les autorités sanitaires nationales des États membres, les organisations internationales et le secteur non gouvernemental.

Commentaires (0)

Aucun commentaire pour cet article

Envoyer un commentaire

Rafraîchir l'image

Envoyer