Publié le 24/03/2020  Dans : Actualités Automobile  0 Commentaire   Vu 120 fois

L’action de Volvo Cars pour atténuer l’impact du coronavirus

La pandémie de maladie au coronavirus touche désormais Volvo Cars de plein fouet, et ce de nombreuses manières : sous la forme d’un affaiblissement du marché, d’un risque de perturbation de la production et d’inquiétudes pour les salariés.

 

La priorité de l’entreprise va à la santé et la sécurité de l’ensemble de ses employés. Des mesures de précaution ont déjà été prises et des restrictions de voyage imposées.

 

Il est aujourd’hui nécessaire d’atténuer la propagation du virus en entrant dans une période de distanciation sociale. Cela implique des fermetures de sites de production, l’instauration du télétravail et le renforcement des précautions personnelles.

 

Notre usine en Belgique sera fermée jusqu’au 5 avril. Les usines en Suède et aux États-Unis seront fermées du 26 mars au 14 avril.

 

À compter du 26 mars, les personnes travaillant dans nos bureaux passeront de façon générale au télétravail et les horaires de travail seront réduits.

 

Ces mesures permettront de préserver les emplois et garantiront que Volvo Cars pourra rétablir une production normale dès que cela sera possible et sans danger.

 

Plus tôt ce mois-ci, Volvo Cars a rouvert ses quatre sites de production en Chine après une longue période de fermeture. La fréquentation actuelle des concessions indique un retour à la normale sur le marché automobile chinois, ce qui démontre clairement les avantages de notre implantation équilibrée dans le monde.

 

« Nos préoccupations fondamentales sont la santé de nos salariés et l’avenir de notre entreprise, a déclaré Håkan Samuelsson, CEO de Volvo Cars. Grâce aux précieux programmes de soutien mis en place par les gouvernements et les autorités, nous avons été en mesure d’agir rapidement. »

 

Volvo Cars estime que ces mesures instaurent un juste équilibre entre l’atténuation de l’impact persistant de la pandémie et la protection de ses collaborateurs et de l’avenir de l’entreprise.

 

Les sites de production de Volvo Cars affectés par les mesures annoncées aujourd’hui sont situés à Torslanda, Skövde et Olofström (Suède), Gand (Belgique) et en Caroline du Sud (États-Unis). Le personnel de bureau concerné travaille au siège de l’entreprise à Göteborg (Suède) ainsi qu’à l’usine de Gand et sur ses marchés.

Commentaires (0)

Aucun commentaire pour cet article

Envoyer un commentaire

Rafraîchir l'image

Envoyer