Publié le 24/03/2020  Dans : Environnement  0 Commentaire   Vu 113 fois

Accélérer le recyclage des appareils mobiles grâce à de nouvelles conceptions

Accélérer le recyclage des appareils mobiles grâce à de nouvelles conceptions

Bien que les appareils mobiles représentent une petite part de l’ensemble des déchets électroniques produits en Europe, ils contiennent de nombreux métaux rares, critiques, précieux et parfois toxiques. Comme ces appareils ne sont souvent pas collectés correctement et que certains des métaux les constituant ne peuvent pas être récupérés du tout, ils représentent une préoccupation grandissante.

S’il est vrai qu’un meilleur recyclage constitue l’une des solutions possibles, cela nécessite toutefois des équipements de haute technologie coûteux. Une option plus réaliste consisterait donc à prolonger leur durée de vie utile.

Le projet sustainablySMART, soutenu par l’UE et axé sur les principes de conception circulaire, a cherché comment faire durer ces dispositifs plus longtemps. Le projet s’est concentré sur la réparabilité, la réutilisation et les possibilités de mise à niveau.

À ce jour, certains des partenaires du projet ont lancé de nouveaux produits tels que le smartphone modulaire mis à jour de Fairphone. La tablette D4R (Design for Repair, Reuse, Remanufacturing, Recycling) du projet a passé avec succès les tests correspondant au marquage CE et elle est sur le point d’être commercialisée.

Le démonstrateur PuzzleIoT utilise des technologies modulaires adaptées aux smartphones pour les réparer, les mettre à niveau et les personnaliser. AT&S a amélioré sa technologie d’intégration des composants, et ses performances environnementales ont été vérifiées. Cela démontre que la miniaturisation peut aboutir à des produits affichant une empreinte carbone plus faible.

Dessoudage, retouche et réassemblage

Mettre au point de nouveaux appareils de manière traditionnelle et linéaire peut se résumer à une série d’étape relativement simples: concevoir, commander, construire, vendre. Dans l’économie circulaire, il faut beaucoup plus d’interactions pour que cela fonctionne pour l’ensemble des parties prenantes.

Par exemple, la réutilisation des composants électroniques dessoudés nécessite un fournisseur de dispositifs mis au rebut et un fournisseur de technologie pour le processus de dessoudage et de retraitement. Ensuite, il faut un utilisateur en aval qui soit disposé à construire de nouveaux produits reposant sur un approvisionnement quelque peu imprévisible de composants réutilisés.

«sustainablySMART s’est concentré non seulement sur une amélioration de la conception des produits et des processus de recyclage, mais aussi des processus de réutilisation des composants électroniques fonctionnels. Ces derniers conservent leur valeur», explique Karsten Schischke, coordinateur du projet.

Le partenaire du projet Refind Technologies a développé un processus de tri optique qui permet de sélectionner les appareils dont les composants sont réutilisables. Un robot collaboratif aide ensuite les travailleurs à démonter les appareils pour récolter les composants réutilisables. Ce processus permet également de collecter des composants recyclables.

Ces composants électroniques passent ensuite par un processus de dessoudage et de retraitement, mis au point par ITR et Semicon, à Varsovie. Ils peuvent ensuite être utilisés dans des appareils complètement différents ou pour reconstruire les mêmes appareils.

L’équipe a démontré l’efficacité de ce processus pour les composants d’un enregistreur vocal numérique, qui a passé les mêmes tests de qualité que les nouveaux appareils.

Les tests ont également révélé un certain nombre de marchés de niche potentiels. En ce qui concerne la réutilisation et la remise à neuf des smartphones usagés, le manque de confiance des consommateurs vis-à-vis des solutions d’effacement des données est susceptible de constituer un certain obstacle. Le partenaire du projet Blancco a découvert que la fonction de réinitialisation d’usine d’une gamme de smartphones Android n’effaçait pas toujours correctement les données et les membres de l’équipe travaillent donc maintenant sur des solutions commercialisables permettant d’y remédier.

Se concentrer sur les produits déjà sur le marché

Les orientations de sustainablySMART s’inscrivent dans la droite ligne du Plan d’action pour l’économie circulaire de la Commission européenne. Alors que la réglementation des équipements TIC dans le cadre de la directive européenne sur l’écoconception est attendue prochainement, le projet propose des études de cas utiles illustrant comment le fait de repenser la conception des produits peut profiter à la durabilité des appareils.

«Nos travaux ont été très bien accueillis lors du Mobile World Congress 2017 à Barcelone. Depuis, les concepts de modularité sont devenus plus répandus; nous sommes fiers de jouer un rôle à ce niveau. Mais pour les petits acteurs, la durabilité peut aussi offrir un marché de niche sur lequel ils peuvent briller. Les produits équitables, écologiques et durables sont de plus en plus appréciés par le marché», indique Karsten Schischke.


>> Pour aller plus loin : https://www.sustainably-smart.eu/

>> Source : Sustainable Smart Mobile Devices Lifecycles through Advanced Re-design, Reliability, and Re-use and Remanufacturing Technologies - Résultats de la recherche de l’UE

Commentaires (0)

Aucun commentaire pour cet article

Envoyer un commentaire

Rafraîchir l'image

Envoyer