Publié le 02/04/2019  Dans : L'actualité du secteur des énergies  Vu 140 fois

Angola : Total finalise le développement du projet Kaombo avec le démarrage du second FPSO

Angola : Total finalise le développement du projet Kaombo avec le démarrage du second FPSO

Paris, 2 avril 2019 – Total a démarré la production de Kaombo Sul, la deuxième unité flottante de production et de stockage (FPSO) du projet Kaombo, situé sur le bloc 32, à 260 kilomètres au large de Luanda, entre 1 400 et 2 000 mètres de profondeur d’eau.
 
Huit mois après la mise en service de Kaombo Norte, son navire-jumeau, Kaombo Sul produira 115 000 barils de pétrole de plus par jour, portant la capacité globale de production à 230 000 barils par jour, soit 15% de la production du pays. Le gaz associé traité par Kaombo Sul sera exporté vers l’usine d’Angola LNG, en conformité avec l’engagement du Groupe d’éliminer le brûlage de routine.

« Grâce à l’expérience acquise sur Kaombo Norte, nous avons pu démarrer Kaombo Sul dans les meilleurs délais. Cette deuxième unité de production est un excellent exemple de standardisation qui nous a permis de réduire les coûts et d’être plus efficace. Ce démarrage contribuera à la croissance des cash-flows et de la production du Groupe en 2019 et au-delà, » a déclaré Arnaud Breuillac, directeur général de l’Exploration-Production de Total. « Cette réussite démontre une nouvelle fois l’engagement de Total en Angola, alors que le Groupe a lancé plusieurs projets à cycle court sur le bloc 17 et prépare le forage d’un premier puits d’exploration sur le Bloc 48. » 

Le développement d’ensemble de Kaombo comprend six champs répartis sur 800 km2. Gengibre, Gindungo et Caril ont été connectés au FPSO Kaombo Norte lors de son démarrage l’année dernière, tandis que les trois champs Mostarda, Canela et Louro viennent d’être raccordés à Kaombo Sul. (voir carte)

Le projet comprend un vaste système sous-marin reliant 59 puits (dont 60% ont déjà été forés) aux deux FPSO construits à partir de navires pétroliers convertis.

Kaombo a par ailleurs établi un nouveau record en termes de travaux réalisés en Angola avec 20% des 110 millions d’heures du projet travaillées localement.

Total opère le bloc 32 dans lequel il détient une participation de 30%, aux côtés de Sonangol P&P (30%), Sonangol Sinopec International 32 Limited (20%), Esso Exploration & Production Angola (Overseas) Limited (15%) et Galp Energia Overseas Block 32 B.V. (5%). 

Kaombo map CP 02/04


Total en Angola

 

Présent en Angola depuis 1953, Total est le premier opérateur pétrolier du pays. En 2018, la production du Groupe s’est établie à 211 000 barils équivalent pétrole par jour. Celle-ci provient des blocs 0, 14, 14K, 17 et 32, ainsi que d’Angola LNG. 

Outre le projet Kaombo du bloc 32 dont la production a démarré en juillet 2018 avec le FPSO Kaombo Norte, Total opère le bloc 17 (40%), sur lequel plusieurs décisions d’investissement ont été prises en 2018 pour lancer trois nouveaux projets satellites : Zinia 2, Clov 2 et Dalia 3.
 
Total est également partenaire sur les blocs 0 (10%), 14 (20%), 14K (36,75%) et 16/06 (65%), ainsi que d’Angola LNG (13,6%) et dans différents permis d’exploration. En 2018, le Groupe a ainsi signé avec Sonangol un contrat de service à risques relatif au permis d’exploration du bloc 48 en offshore profond, dont il sera opérateur. 

L’année dernière, les deux sociétés ont également créé une joint-venture pour développer conjointement un réseau de stations-service en Angola, incluant la logistique et la fourniture de produits pétroliers.

À propos de Total

Total est un acteur majeur de l'énergie, qui produit et commercialise des carburants, du gaz naturel et de l’électricité bas carbone. Nos 100 000 collaborateurs s'engagent pour une énergie meilleure, plus sûre, plus abordable, plus propre et accessible au plus grand nombre. Présent dans plus de 130 pays, notre ambition est de devenir la major de l’énergie responsable.