Catégories

La production industrielle en baisse de 0,4% dans la zone euro

Nouveautés

Toutes les nouveautés

Lancement du numéro 1 du magazine des industries

Contactez-nous

Pour nous contacter si vous avez des questions

support@achats-industriels.com

A quoi servent les élingues de levage ?

Publié le 27/02/2019

Les élingues sont présente à toutes les étapes d’une opération de levage de charges.

En fonction de la nature de la charge à lever, de l’environnement, des risques etc. le choix de l’élingue n’est pas anodin.

Depuis les temps anciens ou les pionniers bâtisseurs de ponts et de cathédrales ont cherché à sécuriser le levage , les élingues ont connus des évolutions essentiellement sur les matières qui les composent, car sur leur utilisation rien n’à changer depuis la Grèce antique ou les ingénieurs de l’époque connaissaient déjà les conséquences des efforts sur les brins si l’angle de tête était trop ouvert , ils savaient aussi la fragilité du chanvre, et des autres fibres naturelles disponibles à l’époque.

L’utilisateur d’élingues n’a donc eu de cesse que de rechercher la meilleure combinaison entre plusieurs critères dont :

le poids propre de l’élingue pour une charge donnée, (ne pas surcharger inutilement l’engin de levage pour les levage de gros tonnages et préserver les opérateurs)

la résistance à l’écrasement (entre la charge et le sol ou un autre obstacle qui peut être rencontrer lors du déplacement de la charge cause de nombreux accidents mortels)

la facilité de mise en œuvre (l’ergonomie au travail)

la préservation de la charge à soulever (des sommes importantes sont en jeu)

et accessoirement …le prix (contraintes économiques obligent)

 

Après ce que l’on appelle un examen d’adéquation, un ou plusieurs types d’élingues pourront être utilisés et d’autres complétement exclus. Sur le marché du 21ème siècle les matériaux naturels ont été bannis en raison de l’impossibilité de garantir une qualité stable, en effet on ne contrôle pas la nature (quoique…) comme on contrôle une fabrication(quoique…)

Les matériaux employés aujourd’hui doivent être réputés normalisables et donc d’une qualité et de caractéristiques techniques régulières et prévisibles dès la conception.

Nous avons donc à notre disposition, l’acier (sous de nombreuses nuances) pour les élingues câble et les élingues chaine et pour les élingues textile la fibre synthétique issue de la pétrochimie.

Le polyester en très grande majorité car peu onéreux et d’autres polymères plus complexes comme le HMPE un polyéthylène à haut module que l’on retrouve dans le DYNEEMA® mais très couteux et réservé à dés applications hors du commun de gros tonnage et de charge fragile et/ ou très coupante.

Les élingues câbles ont longtemps dominé car très bon marché, elles nécessitent néanmoins d’investir dans de grosses et couteuses presses hydraulique dépassant les 1000 tonnes et requérant un bon savoir-faire qui à tendance à se perdre.

L’élingue câble (coefficient de sécurité 5, norme EN13414) offre une résistance et une fiabilité très satisfaisante mais d’une mise en œuvre peu ergonomique (le câble se déforme souvent de façon permanente et provoque cet effet ressort caractéristique et pouvant être dangereux pour l’opérateur) on lui préfère de plus en plus les élingues textile dans les capacités inférieures à 10 tonnes.

Pour les gros tonnages au-delà de 30 tonnes au brin et les grandes longueurs au-delà de 10 mètres le câble reste la seule véritable alternative.

Les élingues câble doivent être conformes à la directive machine 20006/42/CE et sont soumise à VGP au moins une fois par an.

 

Les élingues chaines (coefficient de sécurité 4 norme EN818-4) se sont beaucoup démocratisées et ont vu leur compétitivité s’améliorer et supplanter les élingues câbles car moins gourmandes en main d’œuvre et en matériel de production.

Les élingues chaines ont bénéficié des avancées technologiques de la sidérurgie, qui permettent aujourd’hui de travailler avec des aciers alliés de très haute résistance comme le grade 80, le grade 100 et même le grade 120 soit , 80,100 ou 120 kg de résistance par mm²de section.

La monté en performance des aciers permet de diminuer le diamètre des maillons et ainsi de réduire la fatigue des opérateurs mais aussi le coût car moins de matière même plus chère permet sur certaines combinaisons : CMU/Longueur/nombre de brins d’obtenir le meilleur ratio prix/capacité.

La fiabilité, l’ergonomie et la longévité des élingues chaines en font l’accessoires de levage non considéré comme consommable le plus utilisé sur les chantiers et dans l’industrie sur le segment 3 tonnes à 30 tonnes et les longueurs de 3 à 10 mètres.

Les élingues chaines doivent être conformes à la directive machine 20006/42/CE et sont soumise aux VGP au moins une fois par an.

Les élingues textiles en polyester (norme EN1492- 1 pour les élingues plates et 1492-2 pour les élingues rondes toutes deux en coefficient de sécurité 7) sont l’accessoire de levage consommable par excellence, car le moins cher en offrant un rapport prix /CMU imbattable.

L’élingue textile est la plus utilisée des élingues mais c’est aussi la plus fragile et elle doit être protégée contre les angles vifs et faire l’objet d’un examen visuel avant toute utilisation bien plus rigoureux que pour les câbles ou les chaines.

Les élingues textiles sont incontestablement les plus ergonomiques car légères, exempte de fils cassés qui peuvent blesser.

En raison de la difficulté à conserver l’étiquette réglementaire lisible dans le temps le législateur a imposer deux moyens visuels inaltérables d’identification de la CMU : un code couleur normalisé pour le fourreau qui protège les fibres (violet pour 1 tonne, vert pour 2 tonnes, jaune pour 3tonnes, gris pour 4 tonnes ,rouge pour 5 tonnes, marrons pour 6 tonnes, bleu pour 8 tonnes et orange à partir de 10 tonnes) et des traits noirs (un par tonne de capacité) sur toute la longueur de l’élingue) .

Les élingues plates et les élingues rondes doivent être conformes à la directive machine 2006/42/CE et sont soumises aux VGP au moins une fois par an, cependant en raison de leur faible cout dans les capacités inférieures à 5 tonnes on préférera les remplacer purement et simplement.

Il n’y a pas de durée de vie normalisée pour une élingue 100% polyester car ce matériau est très stable aux UV et aux intempéries. Les tests réalisés par les fabricants eux même sur le long terme préconisent de limiter à moins de 10 ans leur utilisation.

COMMENTAIRES

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Catégories

  Archives du blog

Recherche dans le blog